Je voulais faire un article sur un ancêtre que je cherchais depuis longtemps et que je pensais avoir enfin identifié, mais je ne peux pas le prouver car l’acte de mariage de son fils n’est pas filiatif…

Alors, c’est vrai, c’est une situation assez banale mais voilà, c’est la petite goutte d’eau qui fait déborder le vase, quand j’y étais presque !!! Petit aperçu de mon état d’esprit du moment : Ras le bol des prêtres qui marient les gens en ne donnant que leur noms prénoms sans aucune autre informations !!! Pas d’âge, pas de filiation, pas de profession, pas de domicile, pas de témoins !!! Ras le bol des parents qui donnent 10 fois le même prénoms à leur enfants ! J’ai deux frères avec le même prénom qui épousent deux sœurs avec elles aussi le même prénom !!! Mais qui est le bon couple ??? Vous me direz, regarde leur âge, les dates de naissance. Mais non, rien n’est précisé ! Sinon ce n’est pas drôle !!! Et du coup, même problème pour les enfants ! Qu’ils nomment aussi pareil !!!! Ras le bol de la Révolution qui nous prive des noms des parrains et marraines de nos ancêtres ! (ce qui s’avère parfois une nouvelle piste bien utile dans notre quête) Ras le bol des immortels qui ne sont morts nuls parts ! J’en ai une bonne dizaine ! Ras le bol des curés qui donnent plus d’infos sur eux que sur la personne concernée par l’acte qu’ils rédigent ! Ras le bol de voir des actes de deux pages pour le Seigneur de la cabane au fond du jardin, dame du ruisseau ou chevalier des pompes cirées alors que ceux de nos pauvres laboureurs ne dépassent pas deux lignes. Même dans la mort il faut qu’ils aient des privilèges ! Je ne compte plus le nombre d’actes formulés ainsi : le corps de untel a été enterré ce jour, en présence du père et/ou de plusieurs témoins… aaaaaaahhhhhhh ! Mais qui ? Quel âge ? Conjoint de qui ? Mais c’est quoi le nom du père ??? Qui sont ces témoins ???????!!! Je vais finir par faire un rdvancestral juste pour aller taper un scandale !!! Ras le bol aussi des généalogistes qui publient des infos sans les vérifier et nous donne de fausse joies quand on croit avoir enfin une piste. Mais en 5min, après une petit tour sur les archives en ligne, on s’aperçoit vite que ce n’est pas la bonne personne !!! Bref, vous l’aurez compris, ce « petit » article coup de gueule m’a servit de défouloir pour évacuer toute ma frustration de ne pas avancer ces derniers temps dans mes recherches. Après tout, c’est aussi pour ça que nous faisons des blogs de généalogie, pour partager nos découvertes, et nos blocages ! Mais, malgré tout cela : Merci aussi aux généalogistes qui font un super boulot sur Geneanet et nous permettent de remonter parfois plusieurs générations d’un coup, car oui, chez eux, tout est vérifié ! Merci aussi aux pinailleurs qui vont jusqu’à noter le n° de la vue sur laquelle trouver le dit acte, ceux-là, je les embrasserais ! (oui, bon, enfin, pas en ce moment bien sûre, ou alors virtuellement…) Merci aussi aux employés de mairie qui pensent à reporter les mariages, décès et autres sur les actes de naissance ! Et à ceux qui répondent à une demande d’acte plus vite que leur ombre ! Merci aux archives départementales qui ne restent pas coincées en 1902 (fameux délai des 100 ans) mais se mettent à jour régulièrement. (@archives35) Merci à tous les bénévoles qui partagent leur travail. Merci à vous, généablogueurs, qui avaient toujours une nouvelle idée, un portrait, une histoire vraie ou de science fiction à partager, qui permettent de se changer les idées ou de sourire après 3h passées sans succès, derrière son écran ! Et enfin, merci à tous ceux qui me lisent, me suivent et m’encouragent ! Au moins cet article là ne m’a pas pris longtemps en recherches !!! Bonne journée à tous et à très vite pour un article plus constructif, et instructif !

Je remets ci-dessous les commentaires que j’avais eu sur mon ancien blog. Cet article est celui qui a recueillit le plus de commentaires, beaucoup se sont reconnus ! 

Commentaires

  • Tout le monde va se reconnaître dans ce billet ! Il m’a bien fait rire pour commencer la journée

  • Merci Christelle !
    Je l’ai écrit sous le coup de la colère et quand je l’ai relu il m’a bien fait rire aussi !

  • Bonjour,
    Je me suis régalée en vous lisant, j’ai cru que vous aviez regardé par dessus mon épaule le programme de mon après-midi à la recherche, pour un colistier, d’un mariage dans un lieu qui a été paroisse, puis relié à une autre paroisse, ouis commune à part entière, les mariages ayant été inscrits ensuite (de suite après la révolution et pendant quelques années) à la mairie d’une autre commune, pour être ensuite enregistrés dans une commune « intermédiaire », cette commune ayant d’abord regroupé 3 paroisses pour être ensuite transformée, en 1973 en une autre commune. On croirait le parcours d’Asterix dans un bâtiment de la fonction publique. Je ne sais plus dans quel état j’erre !
    Mais quel bonheur de courir sur ces chemins semés d’embûches mais aussi de petits cailloux pour nous guider.
    Merci pour votre si joli coup de gueule, on se sent moins seuls !
    Amicalement
    Christine (ascendance paternelle Lot et Aveyron et maternelle Côtes d’Armor)

  • Bonjour Christine,
    Merci pour votre commentaire, ça fait du bien de voir qu’on est tous dans la même galère ! Et vous avez raison, quel bonheur quand on arrive à démêler une situation ou a trouver un indice qui nous débloque !

  • Merci pour ce beau coup de gueule partagé, je pense, par tous les généalogistes de la planète.
    C’était un régal de vous lire. J’ai moi aussi des ancêtres qui ne sont jamais morts!!!!
    Brigitte
    Mes ascendants : Yonne, Saône et Loire, Cantal, Aisne

  • Merci Brigitte !
    Oui, je pense que tous les généalogistes ont un jour été confrontés à ces tracas et à ces immortels !

  • Comme c’est bien dit ! Merci de ce beau texte truculent.

  • Merci Martine !

  • J’ai tellement ris en lisant ce post. Je me reconnais tellement dans ce qui est écrit. Merci d’avoir exprimé cette frustration avec tellement d’humour!